A travers le mouvement, la rue et les sens nous explorons le vertige présent en chacun de nous. Le spectacle restitue des pics, des bas, la vie sous haute tension. Chaque mouvement improvisé ou chorégraphié est un signe du corps qui mute. Le collectif a réalisé un travail important sur le traumatisme, le souffle, la « chute » et tout ce que « tomber » peut inscrire dans la tête et sur le corps.

Dans « trace » il y a le bagage de chacun, l’expérience de la vie. Il y a ce que l’on laisse, ce que l’on embrasse et ce qui nous résiste. Pour cette nouvelle création, Aurore Degoit (conception) s’est immiscée dans des recoins d’émotions, de moments forts et immortels. Visibles ou camouflées, les marques que nous portons ont toutes quelque chose à raconter. En un moment de rue, les traces par touches s’entrechoquent dans l’espace public. Les traces peuvent dessiner un sillon, une tranchée. Elles peuvent aussi s’élever et danser comme un fil électrique qui rebondit de poteau en poteau.

Rushes //

Expériences de marches et mouvements en divers lieux.

 

TRACE(S)

Création 2012

Création collective / Mathieu Calvez, Aurore Degoit, Manon Delage, Hannah Devin & Nina Gazaniol